Antoine Boyer

un coup de coeur, un ami... n'hésitez pas à nous faire part de bons talents...

Modérateurs : Benoit de Bretagne, chloé

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

remi a écrit :tu sais d'ou vient la classique ? :roll:
Absolument pas... ceci dit je pense qu'il s'agit d'une flamenca (style de prédilection de Samuelito).
A+
"petite" cantine

Avatar de l’utilisateur
remi
Messages : 428
Inscription : sam. 18 avr. 2015, 17:37
Contact :

Re: Antoine Boyer

Message par remi »

Du tout!! C'est le modèle "arche" de "mon luthier préféré" Jean-Marie Fouilleul :)
jean-marie Fouilleul n°425,448,500
thomas Féjoz n°102
https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX ... fyGkYUsxmw" onclick="window.open(this.href);return false;

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

Ok... ben c'est bon à savoir... très belle sonorité.
Pour Info la guitare d'Antoine Boyer est du luthier américain Bob Holo.
Merci.
A+
"petite" cantine

Avatar de l’utilisateur
Benoit de Bretagne
Messages : 13456
Inscription : lun. 03 avr. 2006, 18:49
Localisation : Bernieulles Pas de Calais
Contact :

Re: Antoine Boyer

Message par Benoit de Bretagne »

Ca joue sévère leur duo :wink: :!: Ils doivent jouer ici l'été sur le Touquet dans un festival si j'ai bien compris :wink: :!: :D

Benoit de Bretagne

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

https://www.youtube.com/watch?v=CDRrek3ZMMo" onclick="window.open(this.href);return false;
A+
"petite" cantine

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

Son arrangement de "the sound of Silence"
https://www.youtube.com/watch?v=ZW6ahT12-P8" onclick="window.open(this.href);return false;
Ch'sais pas vous mais moi il ne cesse de me surprendre.
A+
"petite" cantine

Remi Preuller
Messages : 1871
Inscription : lun. 08 août 2011, 10:03
Localisation : Paris

Re: Antoine Boyer

Message par Remi Preuller »

Vinbert a écrit : Ch'sais pas vous mais moi il ne cesse de me surprendre.
A+
+1 pas mal du tout, en effet, je retourne à mes gammes :mrgreen:

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

Et pour les amateurs de guitare classique:

https://www.youtube.com/watch?v=iSkZVfFZmmA" onclick="window.open(this.href);return false;

https://www.youtube.com/watch?v=zppRlbCPNjA" onclick="window.open(this.href);return false;

:shock:

A+
"petite" cantine

Remi Preuller
Messages : 1871
Inscription : lun. 08 août 2011, 10:03
Localisation : Paris

Re: Antoine Boyer

Message par Remi Preuller »

Pour les Parisiens, demain soir au Studio de l'Ermitage, Paris 20 ;)
J'y serai, je vous raconterai :)

Vinbert
Messages : 1872
Inscription : mer. 28 mars 2007, 15:45
Localisation : 19ème

Re: Antoine Boyer

Message par Vinbert »

moi aussi!
ça pourrait être l'occasion de se rencontrer.
Si ça te dis je te donne mon 06 par MP.
A+
"petite" cantine

Remi Preuller
Messages : 1871
Inscription : lun. 08 août 2011, 10:03
Localisation : Paris

Re: Antoine Boyer

Message par Remi Preuller »

Remi Preuller a écrit :Pour les Parisiens, demain soir au Studio de l'Ermitage, Paris 20 ;)
J'y serai, je vous raconterai :)
Oui bon, ben j'avais oublié !
Enfin pour ceux que ça intéresse, en trois mots : virtuose, humble et généreux.

La soirée avait mal commencé.
Annoncé partout jusque sur les billets, pour 20h30, le concert était en fait à 21H... 3/4 d'heure d'attente sous la pluie, porte close et personnel sans la moindre empathie pour les pauvres spectateurs mouillés et frigorifiés... Studio de l'Ermitage, petite salle conviviale, ah bon? :twisted:
Quand on entre dans la salle, une machine à fumée a bien empuanti l'atmosphère, irritante, irrespirable :shock: ...Mais qu'allait-il donc faire dans cette galère :(

Enfin (9h15) Antoine Boyer arrive.
Il a l'air timide, pas du tout arrogant, le genre jeune qui ne se la pète pas (et pourtant !).
Il ne commence pas très bien non plus avec son arrangement de Norwegian Wood , scie des Beatles dont il bâcle un peu l’interprétation sur son Ibanez AK95 équipée de micros Mama. Mais il se rattrape vite avec sa classique de Christian Koehn sur Bill Evans (quel son plein et riche !!! :o) et avec sa Bob Holo pour les grappes de notes en excès de vitesse.
J'avais un peu peur qu'il alterne simplement les trois guitares de façon systématique mais il est plus subtil que ça le gaillard ;)

Pour moi le sommet de cette première partie au cours de laquelle il joue les morceaux de son dernier disque Cameleon Waltz reste son interprétation magistrale de la sonate K.113 de Scarlatti. Quelle claque !

Au cours de cette première heure, il aura amplement démontré sa virtuosité d'interprète, ses talents d'arrangeur et de compositeur, le tout sans affectation aucune, dans une proximité chaleureuse avec le public (conquis le public, forcément, comment faire autrement? :D )
Et ce n'est pas fini !

Après une courte pause commence le deuxième set surprise.
Premier invité, Samuelito.
Le plaisir qu'ont ces deux-là à jouer ensemble est vraiment communicatif. Les deux hommes se complètent bien, Antoine au médiator sur sa manouche de Bob Holo, Samuelito et sa technique flamenca impeccable sur sa (très belle) classique.
Ils sont ensuite rejoints par une chanteuse charmante à la voix très typée 'flamenco', superbe, puis une violoniste à l'intonation pas toujours très sûre mais capable de produire un étonnant feulement de son instrument, et toujours ce plaisir d'être ensemble.

Ça tourne rond comme un orchestre de vieux briscards, l'enthousiasme juvénile en plus, la bonne humeur et le talent !
Le dernier à les rejoindre est Sébastien Giniaux sur une Yamaha (copie de Gibson 335). Comme souvent les guitaristes électriques, il joue un poil trop fort et ça déséquilibre un peu ce beau mélange acoustique où chaque instrument était présent, c'est dommage, d'autant qu'il est nettement moins enthousiasmant que les deux autres guitaristes sur le plateau (peut-être pas son jour ?).

Enfin, malgré cette réserve mineure, le concert est un enchantement et il se termine en beauté par un clin d’œil au célèbre "Friday Nights in sans Francisco" qui n'échappe pas au public du parterre (majorité de sexagénaires! :mrgreen:, les jeunes sont en haut ou au bar).
Si vous avez manqué le spectacle, courez acheter le disque et ne manquez pas non plus Samuelito !

Répondre