Problèmes récurents chez Taylor et Martin

Parlez ici des guitares qui vous ont séduit, qui font vibrer: Gibson, Taylor, des faites mains...
lachez vous!

Modérateurs : Benoit de Bretagne, chloé, carlos

Répondre
Lefebvre
Messages : 206
Inscription : lun. 06 févr. 2012, 10:11
Localisation : Tarn

Problèmes récurents chez Taylor et Martin

Message par Lefebvre »

Petit coup de gueule qui ne servira sûrement à rien mais qui me fera du bien!

Je suis prof de guitare et cela fait quelques années que des élèves se ramènent en cours avec des guitares dont le prix n'a d'égal que la médiocrité de fabrication.

Nous connaissions depuis longtemps la nonchalance de chez Gibson mais le fait est que Martin et Taylor deviennent de sérieux concurents! Je vais mentionner ici les dernières abérations de ces marques et ceux ayant rencontré de tels problèmes peuvent surenchérir.

Sur deux D18, une D28 et une HD28 de chez Martin, modèles récents, il y avait une hauteur de cordes digne d'un lap steel alors que le sillet de chevalet était réglé au plus bas et que le manche était droit... Résultat des courses: un renversement de manche qui n'était pas bon du tout.

Sur une 414ce, 510ce et 614ce de chez Taylor la liste des problèmes est proportionnel au tarif. Première chose: qu'est-ce que c'est que cette horreur de préampli? C'est déséquilibré dans les registres et la dynamique, ça consomme 1kW à la minute et la sonorité ressemble à celle d'une contrebasse monté en cordes de ukulélé. Un micro rosace de chez Stagg sonne mieux, un comble! Les sillets de tête sont extrêmement mal taillés: des encoches trop profondes ou pas assez, des distances qui ne sont pas respectées, des cordes de mi aigu qui sont presque en dehors du manche et... les sillets sont en plastiques...pour une guitare à 2500 euros ça la fout mal. Autre fait étrange: certaines tables d'harmonie sont souples et réactives alors que d'autres sont d'une rigidité à toute épreuve rendant de ce fait la sonorité hyper agressive et le jeu rude. Dernier point, les vernis. Je pense que Taylor doit faire ses vernis chez General Motors! Sérieusement il doit y avoir 5mm de vernis sur certains modèles et ce n'est plus le son du bois qu'on entend mais un arrière goût de plastique. D'ailleurs ces guitares puent le détergeant là où chez Martin le palissandre a encore une odeur d'épices qui enivre.

Je ne parlerai pas de Gibson sinon je vais me faire un ulcère à l'estomac.

Parmi ces personnes qui ont acheté ces guitares il y en a qui ont économisé pendant 10 ans pour s'offrir la guitare dont ils rêvaient, il y a des étudiants qui ont travaillé pendant chaque vacances scolaires pour cumuler l'argent nécessaire à l'achat d'une belle dreadnought... Tous ces gens qui participent à nous vendre de la merde à prix d'or nous prennent sérieusement pour des américains et ils sont nombreux des fabricants jusqu'au magasins de musique. Le fait est que j'ai pris la décision conjointement avec les autres profs de l'école de musique et les élèves que plus un seul instrument neuf ne sera acheté (je fais abstraction des instruments de luthiers) et que tous les instruments industriels d'après 2000 seront bannis. C'est un pavé dans la marre bien évidemment et un peu radical mais il faut réagir à la médiocrité ambiante par l'affirmation de valeurs qualitatives et non quantitatives. Je constate que d'autres structures artistiques ont la même initiative et c'est important de le mentionner afin de tempérer l'ère de crétinisation avancée que nous traversons.

Grandcase
Messages : 229
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 15:47
Localisation : Alpes Maritimes

Message par Grandcase »

Utilisateur d'une Gibson que j'ai attendu quelques années de pouvoir me payer, je confirme des finitions assez moyennes : mon pickguard s'est décollé sur les coins (pas le plus grave mais pas très esthétique), le vernis "peluche" et colle un peu à l'arrière de mon manche et je me rape régulièrement le bord de l'index sur les deux première frettes mal finies et sur le coin de mon sillet quand je joue certains accords en haut du manche. Je fais avec parce que le son est bon et que j'adore le look de ma Hummingbird (avec un nouveau pickguard recollé) mais je râle un peu quand même quand je vois qu'il n'y a aucun de ces défauts sur ma Takamine qui est de la grosse série japonaise et qui coûte 4 fois moins cher ...

Accessoirement, j'ai dû changer le sillet de chevalet et les chevilles en bon plastique de Monoprix !

Avatar de l’utilisateur
rémy
Messages : 1125
Inscription : sam. 24 nov. 2007, 11:07
Localisation : thiais

Message par rémy »

c'est pour cela que je donne toute ma confiance et mes euros à nos artisans :D
rémy
jean-marie Fouilleul n°425, 448
OM Thomas Fejoz n° 102

Lefebvre
Messages : 206
Inscription : lun. 06 févr. 2012, 10:11
Localisation : Tarn

Message par Lefebvre »

Merci grandcase pour le partage de ton expérience sur les Gibson. Et tu as raison, bien des guitares d'entrées de gamme d'origine asiatique ou espagnole ont des finitions exemplaires comparées aux grandes marques américaines.

Parfaitement d'accord avec toi Rémy, confions nos euros et nos rêves à nos artisans. Si nous êtions plus nombreux à le faire il y aurait moins de produits industriels insipides sur le marché et une reconnaissance méritée des luthiers.

Il y a eu cepandant des périodes fastes dans la construction industrielle et un vrai soucis de la qualité. Dans l'arrivage en France des grandes marques nord américaines ce n'est plus vraiment le cas (Martin, Taylor, Gibson, Larrivée...). Il y a cepandant encore des entreprises qui travaillent bien (Lakewood, Santa Cruz, Collins, le haut de gamme Takamine, Lowden...) mais elles sont mal distribuées chez nous.

Grandcase
Messages : 229
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 15:47
Localisation : Alpes Maritimes

Message par Grandcase »

J'ai entendu parler de Blueridge également, et de Furch ...
Apparemment Cort est en train de tirer sa production vers le haut avec des bois massifs, des tables plus fines, des barrages différents ...

Le concept de l'instrument artisanal est différent : la qualité sera évidemment incomparable, mais il faut aussi avoir les cotes précises de ce que l'on veut en termes de format, de diapason, de largeur et de profil de manche et de combinaisons de bois ... si je m'en réfère à ce que je savais avant de fréquenter ce forum, j'aurais été bien incapable de le déterminer avant de passer une commande. Par ailleurs, le délai de mise en oeuvre est un facteur non négligeable chez un luthier ...
En conclusion : on aura évidemment mieux chez un luthier, mais comme "mieux" ne veut pas dire "qui te convient" il faudra bien affiner le cahier des charges pour s'assurer que ce bel investissement correspondra aux attentes de l'utilisateur et à l'utilisation qu'il en fera.

Perso, j'adorerais avoir une guitare de luthier :)
(j'aimerais encore davantage qu'elle sorte de mes mains, mais ça c'est extrêmement peu probable) :P

Remi Preuller
Messages : 1861
Inscription : lun. 08 août 2011, 10:03
Localisation : Paris

Message par Remi Preuller »

:roll: Mwé...
Haro sur les grandes marques américaines :twisted:

...

En même temps...

...

Je ne peux m'empêcher de penser que personne n'a obligé ces gens à les acheter, ces guitares défectueuses...
Même si on débute et qu'on ne sait pas jouer, on peut se faire accompagner par un qui en sait un peu plus et/ou demander conseil à ceux auprès de qui on va prendre des cours, non ?

Et puis si on constate de gros défauts, on peut rapporter l'instrument au marchand tout de même !

D'ailleurs, acheter une guitare de grande marque pour débuter me paraît une démarche discutable. Il vaut mieux monter en gamme à mesure que l'on progresse, on sait mieux ce qui nous convient, on ne gâche pas son argent et on profite davantage de son investissement...

Ensuite, si les gens sont assez stupides pour ne regarder que le logo sur la tête de la gratte, ils n'ont qu'à s'en prendre à eux !
Ils pourraient aussi bien acheter un mug, un T-shirt ou une casquette si c'est ça.

Oui les guitares industrielles des grandes marques sont très inégales mais ça ne date pas d'aujourd'hui.
Je me souviens d'une Gibson J200 "The Rose" à Pigalle dont la première corde était tellement au bord de la touche que ça dérapait tout le temps ! et la "Rose" était une série spéciale il y a au moins... 20 ans ?
J'ai vu exactement le même souci sur une Martin, d'ailleurs... (je ne les ai pas achetées :lol:)
Je me souviens d'avoir vu naguère chez Charle d'autres guitares "historiques" aux intérieurs maculés de colle, aux barrages rugueux...

Nobody's perfect ;)

Et pourtant, de grandes guitares formidables sortent aussi de ces usines. Ce n'est donc pas une fatalité...
Mais la bêtise, hélas, je crains que oui :(
je sens que je vais me faire des amis sur ce coup là

Et si on arrêtait de dénigrer systématiquement les fabrications chinoises, coréennes et vietnamiennes qui sont toutes en progrès rapide (même si, oui, il y a beaucoup de déchet), si on conseillait aux débutants de regarder du côté de Faith, Tanglewood, Vintage et, mais ça on le fait tous ici, si on répétait sans cesse de ne jamais acheter une guitare sans l'essayer, d'éviter l'achat d'impulsion et de prendre le temps de la réflexion, on arriverait peut-être à améliorer le comportement des consommateurs :D Cependant, la bêtise, hélas...

Avatar de l’utilisateur
alind
Messages : 1608
Inscription : jeu. 03 févr. 2011, 10:17

Message par alind »

Remi Preuller a écrit :... si on répétait sans cesse de ne jamais acheter une guitare sans l'essayer, d'éviter l'achat d'impulsion et de prendre le temps de la réflexion, on arriverait peut-être à améliorer le comportement des consommateurs :D Cependant, la bêtise, hélas...
C'est comme les gens qui essayent une guitare en magasin puis filent acheter le même modèle sur le net qui est a 20 euros moins cher en étant sûr de trouver le son et la jouabilité qui leur a plu ! double bêtise parce que et d'une y a pas 2 guitares pareilles et de 2 ça tue les magasins ou on peu encore essayer ce qu'on va acheter.
Olivier

Grandcase
Messages : 229
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 15:47
Localisation : Alpes Maritimes

Message par Grandcase »

Remi Preuller a écrit :Je ne peux m'empêcher de penser que personne n'a obligé ces gens à les acheter, ces guitares défectueuses...
Là-dessus on va être assez d'accord :) j'y étais et je me rappelle très bien que j'étais volontaire

Remi Preuller a écrit : D'ailleurs, acheter une guitare de grande marque pour débuter me paraît une démarche discutable.

Ensuite, si les gens sont assez stupides pour ne regarder que le logo sur la tête de la gratte, ils n'ont qu'à s'en prendre à eux !


Certes, mais si je prends mon cas je ne suis pas du tout un débutant même si j'avais accordé assez peu d'importance aux détails de mon matériel jusque là.

Néanmoins, et pour ce qui concerne la deuxième partie de ta phrase, je me mettrai dans la catégorie des semi-stupides, car si je n'achète pas une guitare exclusivement pour le nom en haut du manche, celui entre néanmoins dans une part de mon imaginaire et dans le fait que cette guitare me séduit.Je n'irai pas contre le fait que c'est stupide, je répondrai plutôt que je m'en tape et que je l'assume :)
D'autant qu'une étiquette "stupide" est très subjective et que certain pourraient trouver très stupide d'avoir 4 guitares haut de gamme dont une fabriquée par le luthier le plus renommé de france pour finalement jouer dans son salon. Moi, j'aurais plutôt tendance à penser que ce guitariste-là aurait bien raison et surtout bien de la chance :)
Pour revenir à nos guitares, les défauts de ma Gibson ne m'ont pas sauté aux yeux tout de suite et certains sont apparus avec le temps.
De tous manières, comme indiqué plus haut dans ton post : "nobody's perfect". Well, nothing is perfect either et ma guitare présente donc des défauts, ce qui ne m'empêche pas d'aimer tout ce qu'elle m'apporte et d'être très content de l'avoir :)
Néanmoins, le sujet d'origine étant sur les défauts présentés par des grandes marques qui pratiquent des prix suffisamment élevés pour éviter d'en avoir trop (des défauts), on ne peut que regretter qu'il y ait un peu de laisser aller sur le label qualité qu'on serait en droit d'attendre de leur part.

Lefebvre
Messages : 206
Inscription : lun. 06 févr. 2012, 10:11
Localisation : Tarn

Message par Lefebvre »

Merci une nouvelle fois Grandcase de ton intervention et d'avoir reciblé le sujet.

Effectivement le consommateur devrait être plus regardant à l'achat. Cepandant quand on se décide à vider sa bourse pour une Martin, une Taylor, une Gibson...on est en droit d'attendre un certain niveau d'excellence et non à se retrouver avec un manche à l'envers, une table d'harmonie en béton armé ou des cordes en dehors du manche.

Et les magasins de musique (ou plutôt les grandes surfaces de la guitare) ne jouent pas le jeu: en les recevant les vendeurs devraient s'assurer de la qualité du produit et lorsqu'on ramène ces guitares défectueuses au magasin il faut presque aller jusqu'aux menaces pour se les faire reprendre...

En ce qui concerne les guitares asiatiques effectivement le progrès est permanent et je dois même dire que la qualité de beaucoup est bluffante. Cepandant faire acheter une guitare chinoise qui a été construite dans des conditions sociales obscures pose un cas d'éthique auquel nous ne pouvons pas nous résoudre. Acheter une jolie guitare pas cher oui mais pas au prix de l'exploitation humaine.

Mais le sujet n'est pas là. Il s'agit ici de mentionner que des firmes à la réputation bien assisse produisent de nombreux déchets qui ne devraient pas être distribués.

Remi Preuller
Messages : 1861
Inscription : lun. 08 août 2011, 10:03
Localisation : Paris

Message par Remi Preuller »

Conditions sociales obscures...
Questions d'éthique...
Ah bon ? Parce que les Mexicains qui construisent (au Mexique donc) les Martin et les Taylor d'entrée de gamme ne sont pas exploités, eux ?

Parce que leurs compatriotes qui essaient d'entrer au Pays de la Démocratie et de la Liberté sont accueillis à bras ouverts (comme nous accueillons par exemple les étrangers qui fuient leurs paradis démocratiques de leurs pays pour se réfugier chez nous) ?

Parce que les ouvriers de Peugeot, de Renault, de Continental et des raffineries, chez nous, nagent dans le bonheur et l'opulence ?

Parce que les conditions sociales non-obscures dans lesquelles se débattent les derniers employés de notre industrie finissante ne vont pas en se dégradant mois après mois, sous le chantage du Medef et de ses sbires ?

Parce que notre société ne laisse personne sur le carreau et que ça fait belle lurette qu'on ne meurt plus dans les rues de nos villes et que chacun a un toit et mange à sa fin ?

Parce que notre jeunesse étudie et jouit dans l'insouciance du lendemain, assurée qu'elle est de trouver naturellement sa place dans la société le jour venu ?

Parce que nos vieux dont on va encore diminuer les retraites (tfasson y servent à rien) se la coulent douce dans des établissements paradisiaques, dorlotés par un personnel surqualifié encouragé à choisir ces métiers par une rémunération motivante, des conditions de travail avantageuses et des perspectives de carrières enthousiasmantes ?

Parce que le personnel de la Grande Distribution, dans les magasins où vous faites vos courses tous les week-end et les jours fériés jouit de conditions idylliques avec un découpage du temps de travail aux petits oignons, des temps partiels choisis grassement rémunérés, une considération de la hiérarchie ET (surtout) des chalands qui fait au chaud au cœur ?

Parce qu'avant de manger dans un restaurant, vous vous assurez que les plats proviennent d'exploitations locales, gérées sellon les principes du développement durable, que tout est fait à mesure et que lesMaliens et les Pakistanais qui plongent en cuisine ont des contrats réguliers et ne vivent pas dans un semi-esclavage avec la peur d'être dénoncés ?

Vous n'achetez évidemment pas de vêtements ni de chaussures de sport dans le commerce (tous fabriqués dans des conditions d'exploitation dégueulasses, avec du coton transgénique et des matières synthétiques non contrôlées), j'imagine ?

Dans la même logique, vous n'avez pas de téléphone portable (moi, en tout cas je n'en ai plus, c'est un choix social et écologique), pas d'ordinateur (vous avez vu comment les enfants chinois les recyclent ?).

Allez, soyons droit dans nos bottes : n'achetons plus que des guitares fabriquées par des luthiers individuels, sans apprenti, sans stagiaire, sans ouvrier, à partir de bois exclusivement issus de forêts gérées de manière écologique par du personnel organisé en coopératives paritaires homme/femme et propriétaire de son exploitation (personnel au demeurant politiquement correct et exempt de toute hostilité tribale, cela va sans dire). D'ailleurs, non. Même eux on ne leur achète rien car le transport de leur bois a un impact écologique désastreux...

Sans même parler de prix (tant pis pour les débutants), ça va pas être
simple les amis !!!
Mais ça pour donner des leçons et se donner bonne conscience, y a du monde :evil:

Anecdote piquante et fraîche :
Le père et le fils dans un grand magasin de musique parisien cet après-midi.
Aucun vendeur sur leur dos (en semaine c'est cool).
Le fils ado flashe sur une superbe Dread à pan coupé : une Fender noire luisante.
Il ne sait pas encore jouer mais il aime le "look et le son métallique qui fait penser à une électrique"...
Je m'approche, j'engage la conversation et j'essaie de les dissuader de regarder le logo sur la tête (Fender n'est pas réputé pour la qualité, encore moins de ses acoustiques).
Rien à faire, ils veulent manifestement de la marque.
Comme c'est une entrée de gamme, je leur montre tout de même comment vérifier qu'elle est juste (elle l'était !), je leur suggère d'essayer aussi d'autres marques moins connues...
Il sont très gentils et polis, ils me remercient de mon aide et de mes conseils mais je vois bien qu'ils n'en feront rien.
Et je parierais ma selle et mes bottes qu'ils sont partis avec la Fender.
Bon elle était jouable et juste c'est déjà ça...Mais elle n'avait pas de son ! A peu près le volume d'une 335 (débranchée bien sûr et le sustain en moins) dans un corps de dreadnought :shock:

Avatar de l’utilisateur
carlos
Messages : 5271
Inscription : jeu. 15 févr. 2007, 12:58
Localisation : Cailly 76

Message par carlos »

Hello tutti,

juste pour illustrer ce post, je viens de commander un caddy à bois, a mes cotes, chez un artisan vannier Français, pour le prix d'une bonne guitare d'entrée de gamme, mais je suis sur cette fois qu'il ferra plus de trois mois .... Certes, c'est un coût, mais c'est déjà le troisième qui va finir lui même dans le feu ))
@+

Carlos

Lefebvre
Messages : 206
Inscription : lun. 06 févr. 2012, 10:11
Localisation : Tarn

Message par Lefebvre »

Anecdote amusante et qui doit malgré tout se reproduire très souvent.

En effet il n'y a pas que le petit chinois qui sors les rames dans sa galère.
Et c'est bien pour ça qu'il faut favoriser le travail local et la qualité du savoir faire artisanal de proximité.

Pour répondre vite fait, j'achète mes vêtements chez le tailleur du coin dont la matière première provient de la région, je n'achète que des produits frais locaux, je n'ai ni tv ni portable ni ordi (sauf celui du boulot) et j'achète mes bois à la scierie voisine qui exploite le bois de proximité afin d'en faire des guitares par mon luthier. Et je n'ai qu'un salaire de musicien...

Mais ceci ne change rien au fait que Martin, Taylor, Gibson et les autres produisent des grosses boulettes très chères qui se retrouvent dans nos magasins, là où elles ne devraient pas être. Mais bien sûr temps qu'on continuera à les acheter il y en aura de plus en plus et de pire en pire...

NikkGiggs
Messages : 160
Inscription : mar. 19 juin 2012, 17:04

Message par NikkGiggs »

"Et dire, qu'il suffirait que les gens n'achètent plus pour que cela ne se vendent plus"
Coluche

Avatar de l’utilisateur
francois
Messages : 97
Inscription : ven. 27 mars 2009, 12:06

Message par francois »

Bonjour
Bravo pour l'initiative de cette conversation !
Et puis quand on a 60 ans et que l'on commence la guitare et que l'on peut mettre 2500 euros dans une guitare c'est super ! donc effectivement on veut de la qualité a ce prix !
D'autant que les luthiers sont au-dessus de cette somme ( et c'est normal) !
Quand j'achète du facom je veux de la qualité .... c'est aussi simple !
A+

nano
Messages : 614
Inscription : jeu. 24 déc. 2009, 09:27

Message par nano »

Non François, pour 2500 E tu as déjà une guitare de luthier, peut-être pas le luthier le plus connu, mais un gars talentueux et à ton écoute qui te fera une guitare aux petits oignons.

Répondre