La "véritable" histoire de la D28 de Tony Rice

Parlez ici d'un modèle précis, d'un mythe, de la vie de cette grande marque...

Modérateurs: Benoit de Bretagne, chloé, carlos

La "véritable" histoire de la D28 de Tony Rice

Messagepar MICHEL WALIGORA » Mer Avr 09, 2008 8:23 pm

Image
Démêler le vrai du faux à propos de la guitare de Tony Rice relève de la gageure.
Tout à été dit, trop même. Ce n’est qu’en utilisant les propos tenus par Roland White, le frère de Clarence White, et par Tony Rice lui même, qu’une approche de la vérité peut être tentée.

La famille White acquit la Martin D28 #58957 chez "Mc Cabe’s guitar" à Los Angeles vers 1960. Ils la payèrent, selon Roland White, 25$. Ils la choisirent à cause de son prix, elle était la moins chère du magasin. La touche étant manquante ils durent ajouter 25$ pour installer une touche de guitare "Gretsch" disponible dans la boutique. Clarence White utilisa principalement la guitare pour l’accompagnement, lui préférant une D18 pour les solos. Roland White rapporte que la D18 était meilleure. Elle fut volée dans les années 60.
En 1963 Clarence white & les Kentucky Colonels empruntèrent de l’argent à Joe Miller qui était propriétaire d’une chaîne de magasins de "vin & spiritueux" à Pasadena, Californie, pour financer une tournée sur la cote Est des états unis. La tournée n’ayant pas rapporté l’argent escompté, la dette ne fut que partiellement remboursée. Peu de temps après, Clarence White commença à jouer pour Ricky Nelson à la guitare électrique. Il donna la D28 à Joe Miller pour s’acquitter de sa dette. Plus tard, alors guitariste des Byrds et plus fortuné, Clarence proposa à Miller de lui racheter la guitare. Celui-ci refusa et les deux hommes se fâchèrent.
Un an et demi après la mort de Clarence White en 1973, Tony Rice se mit à la recherche de la Martin D28 #58957. Il commença par téléphoner à tous les magasins vendant de l’alcool à Pasadena, demandant Joe Miller. Chanceux, il le trouva, pu établir un contact, expliqua les relations qui le liaient à Clarence White et surprise, Miller accepta de lui vendre l’instrument. Mais, avant de la lui céder, il devait déterminer un prix de vente et fit appel à un luthier spécialisé dans les violons pour pratiquer une expertise. Tony Rice rapporte qu’il s’attendait à un montant de 5000$, ce qui était dans ses cordes, le moins que l’on puisse dire pour l’achat d’une guitare.
Le luthier dit à Miller que si l’instrument était en bon état, il vaudrait 1000$ mais qu’en l’état, il ne valait que 500 à 600$. Joe coupa la poire en deux et Tony Rice l’obtint pour 550$. Dans l’heure qui suivit, il était dans l’avion pour Los Angeles, c’était le 5 Mars 1975. Lorsque Tony récupéra la guitare, elle était devenue une épave. Il la porta à Randy Wood qui refit la jonction talon-caisse, changea le chevalet, le renfort de chevalet ainsi que les barrettes. La troisième mécanique n’est pas d’origine et l’élargissement de la bouche est antérieur à l’achat de la guitare par la famille White. Lors d’une expertise chez Martin il apparut que le dos et les éclisses auraient pu provenir d’autres instruments.
Pour le son, cette guitare a un volume pratiquement égal à la moyenne des "Herringbone" de la même période, les basses ne sont pas "boomy" et elle est bien équilibrée.
Tony Rice a fait son jeu sur cette guitare et il sait particulièrement bien la faire sonner.
Note : En photo, Clarence White et la D28 #58957.
MICHEL WALIGORA
 
Messages: 679
Inscription: Sam Mar 15, 2008 2:46 pm
Localisation: Au fond de la classe près du radiateur

Messagepar MICHEL WALIGORA » Mer Avr 09, 2008 10:21 pm

En écho à mon thread réalisé sur la guitare de Tony Rice, je vous livre "brut de décoffrage" le témoignage de mon vieux camarade Bernard Bouillon, dans les liens sur mon site, que je viens de recevoir par mail.

"Lors du stage de Courville en 1975 Tony Rice était là avec sa Martin, et nous a raconté l'histoire : c'était la guitare de Clarence White. Il y avait aussi Bill Keith au banjo, David Grisman à la mandoline, Tony Rice donc, Darol Anger au violon, et un contrebassiste (Bill Amatneek?). Le premier soir, ils nous ont fait un concert totalement en acoustique, sans sono, en plein air, devant les stagiaires assis par terre en cercle. Je peux te dire que tous les solos d'instruments ressortaient impeccablement, y compris les notes claires et puissantes de la guitare. J'étais très étonné d'entendre une Martin D28 émettre des aiguës de cette sorte. La mandoline de Grisman était aussi exceptionnelle. Le plus intimidé était Bill Keith, qui n'était pourtant pas le dernier des manchots, mais il était en train d'apprendre à "jouer du Grisman". Rice et Grisman avaient effectivement des étuis Markleaf. Grisman nous a montré le sien, avec hygromètre incorporé. Il a refermé l’étui, est monté dessus, et il a sauté à pieds joints!!! Tony Rice était alors jeune et beau, et il draguait les jolies petites stagiaires. Il en avait repéré une, il lui avait donné rendez-vous le soir. Elle était un peu estomaquée, mais on devinait qu'elle n'allait pas dire non..."

A cette époque, l'été venu, on prenait son sac à dos, sa guitare et on partait une semaine, "en stage", apprendre la guitare avec Tony Rice, Russ Barenberg, Eric Schoenberg et d'autres.
Ca se passait en France et Nicolas n'avait pas encore pris le pouvoir…
Dernière édition par MICHEL WALIGORA le Jeu Avr 10, 2008 12:52 pm, édité 1 fois.
MICHEL WALIGORA
 
Messages: 679
Inscription: Sam Mar 15, 2008 2:46 pm
Localisation: Au fond de la classe près du radiateur

Messagepar Benoit de Bretagne » Jeu Avr 10, 2008 10:06 am

supe Michel!!! Merci pour toutes ces anecdotes... :wink: ! on a tant entendu sur cette fameuse D-28 Clarence White :roll: !

Benoit de Bretagne
Avatar de l’utilisateur
Benoit de Bretagne
 
Messages: 13400
Inscription: Lun Avr 03, 2006 5:49 pm
Localisation: Bernieulles Pas de Calais

Messagepar d18gesnb » Jeu Avr 10, 2008 2:11 pm

D'après les historiens confirmés de l'époque (?), il nexisterait aucun enregistrement (commercial) de Clarence jouant cette guitare dont il est de notoriété publique qu'il ne l'appréciait guère, lui préférant de loin une D18 d'avant guerre et sa Roy Noble.
Cette fameuse guitare volée serait d'ailleurs sur le point de réapparaitre, la famille White étant en contact avec le fils du voleur, actuellement en possession de l'instrument. Cette guitare est aussi indirectement à l'origine de la brouille entre la famille White et les amis de Clarence (Gene Parsons entre autre) d'un coté et David Grisman de l'autre. Ce dernier ayant le bon gout d'essayer de vendre à un collectionneur une D18 ayant appartenu (un ou deux jours pas plus) à Clarence en essayant de la faire passer pour "la fameuse D 18" avec le prix qui va bien.
A propos le vrai nom de Clarence White était Clarence LeBlanc...
d18gesnb
 
Messages: 176
Inscription: Lun Jan 21, 2008 2:36 pm

Messagepar MICHEL WALIGORA » Jeu Avr 10, 2008 8:41 pm

Je suis de l'avis de Clarence Blanc, la D28 ne m' impressionne pas plus que ça. Je lui préfère la "Tony Rice" Santa Cruz de 1993, palissandre de Rio/Epicéa Européen, que tu peux entendre sur le CD "Tone Poems" sorti en 1994. Les deux guitares enregistrées sur deux morceaux différents, mais de la même façon, sont fondamentalement différentes. Je trouve la Santa Cruz vraiment excellente.
A propos, le surnom de Tony Rice est Oncle Ben's.
MICHEL WALIGORA
 
Messages: 679
Inscription: Sam Mar 15, 2008 2:46 pm
Localisation: Au fond de la classe près du radiateur

Messagepar d18gesnb » Ven Avr 11, 2008 9:47 am

les modifications (toutes ?) de la D28 de Clarence White ont été exécutées par Roy Noble dans le début de années 60 et incluaient, entre autres, une nouvelle table (en Sitka ?), la réfection du manche (sans logo Martin, modif voulue par Clarence !).
Résumons les guitares de Clarence :
La D 28 appartenant à Tony Rice, La D 18 (volée), 2 Roy Noble et la fameuse télécaster sunburst avec le B-bender mis au point par Gene Parsons et Clarence. Cette guitare est maintenant la propriété de Marty Stuart qui l'utilise régulèrement sur scène !
Tony Rice surnommé Oncle Ben's ? C'est plutot parce qu'il rigole tout le temps, non ?
d18gesnb
 
Messages: 176
Inscription: Lun Jan 21, 2008 2:36 pm

Messagepar MICHEL WALIGORA » Ven Avr 11, 2008 2:19 pm

Voilà la réponse de Tony Rice à propos des réparations effectuées par Roy Noble : "If there was any modification that was done to that instrument, I have no idea what it was. I don't have any idea how Roy Noble would have modified it. If he did, I wouldn't admit it (if I were him) because when I got the guitar it was a mess. It was a train wreck."
Sans commentaires...
MICHEL WALIGORA
 
Messages: 679
Inscription: Sam Mar 15, 2008 2:46 pm
Localisation: Au fond de la classe près du radiateur

Messagepar d18gesnb » Lun Avr 14, 2008 9:39 am

Conclusion : il ne fait pas bon de revendre sa gratte à un marchand de binouse...
d18gesnb
 
Messages: 176
Inscription: Lun Jan 21, 2008 2:36 pm

Messagepar MICHEL WALIGORA » Lun Avr 14, 2008 9:55 am

Surtout si celui ci vends de la "blanche"...
MICHEL WALIGORA
 
Messages: 679
Inscription: Sam Mar 15, 2008 2:46 pm
Localisation: Au fond de la classe près du radiateur

d28 T. Rice

Messagepar nagy » Dim Mai 25, 2008 8:24 am

Salut à tous . Sur "you tube" Shenandoah joué au bluegrass journey par Tony Rice , sur cette fameuse D 28 . Quelle beauté ! Une inventivité hors du commun . Planant ... Bref tout dans l'interprétation ! Je trouve cette guitare fantastique . En tous cas il y a osmose entre Tony et elle . Vraiment un monsieur qui m'inspire un respect musical .
nagy
 
Messages: 92
Inscription: Lun Nov 19, 2007 7:02 pm
Localisation: 94

Messagepar Benja23 » Dim Mai 25, 2008 9:50 am

nagy, tu peux mettre le lien?

Pour la D18, est ce celle_ci?

http://www.youtube.com/watch?v=CMQuuZNvwLU

Benja
Benja23
 
Messages: 514
Inscription: Mar Mai 30, 2006 9:27 am

Messagepar Coriolan92 » Dim Mai 25, 2008 10:07 am

Bye
Dernière édition par Coriolan92 le Lun Nov 03, 2008 6:12 pm, édité 2 fois.
Coriolan92
 

Messagepar Benja23 » Dim Mai 25, 2008 10:24 am

http://www.youtube.com/watch?v=xswwXOPhoTU

J'adore ce morceau !!! Par contre, est_ce une D18 ?

Benja
Benja23
 
Messages: 514
Inscription: Mar Mai 30, 2006 9:27 am

tony rice d28

Messagepar nagy » Dim Mai 25, 2008 10:38 am

Aussi intéressant à écouter qu'à voir ! ( pour la technique ,bien sûr ) j'aime bien la ficelle pour tenir la mandoline .
nagy
 
Messages: 92
Inscription: Lun Nov 19, 2007 7:02 pm
Localisation: 94

Messagepar Coriolan92 » Dim Mai 25, 2008 10:46 am

Bye
Dernière édition par Coriolan92 le Lun Nov 03, 2008 6:12 pm, édité 1 fois.
Coriolan92
 

Suivante

Retourner vers Martin...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité